L’équipe

Samia Ferhat

Responsable scientifique


Samia Ferhat est à l’origine de la création du projet Taiwan Studies. Chercheur rattaché au Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (EHESS –
UMR 8173 Chine-Corée-Japon) et maître de conférences à l’Université Paris Nanterre, son travail se concentre sur la question de la mémoire et des usages du passé dans le cadre des relations entre la Chine et Taïwan.

Soulia Bentouhami

Responsable administrative


Au travers de son poste de chargée de gestion administrative et d’aide au pilotage opérationnel de l’UMR 8173 Chine-Corée-Japon, Soulia assure la coordination et la gestion de l’unité. Elle prend ainsi en charge les affaires administratives du projet, de la liaison avec les différents partenaires pour la signature des conventions aux aspects de comptabilité.

Sica Acapo

Responsable multimédia


Sica est chargée de communication dans le domaine de la valorisation de la recherche. Elle est diplômée en langues étrangères appliquées (anglais et chinois) et en communication interculturelle. Au sein du projet, elle assure la création et la maintenance du site internet, ainsi que la conception des contenus multimédia.

Shao Chuanzhe

Assistante de recherches


Shao Chuanzhe est titulaire d’un master de traduction à Paris III (chinois, français et anglais), ainsi que d’un master en sociologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Son thème de recherche est lié à la question des conflits culturels entre différentes sociétés. Elle enseigne la langue et la civilisation chinoises dans plusieurs établissements et grandes entreprises françaises.

Lai Yoing

Assistant de recherches


Lai Yoing est titulaire d’un master en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Ses thèmes de recherches incluent les relations sino-taïwanaises, le triangle Taipei-Pékin-Washington, la psychologie politique, et la politique (le principe) d’une seule Chine.

Aurélia Martin

Traductrice


Aurélia Martin est traductrice indépendante, avec de l’expérience en communication et avec les plates-formes numériques. Elle assure la traduction en anglais de la documentation du projet Taiwan Studies, ainsi que celle du site web.

Zhao Qian

Illustratrice


Autodidacte, passionnée d’art, Zhao Qian balade ses crayons et aquarelles au gré des créations visuelles du projet.

Corentin Ludwig

Étudiant en master (AMO)


Etudiant en Master à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Corentin Ludwig porte ses recherches sur la jeunesse militante et sympathisante du Kuomintang et ceux défendant la « ré-unification » avec la Chine continentale. Il s’intéresse précisément à leur(s) imaginaire(s) collectif(s), aux récits autour de la « Grande Chine » et du personnage de Chiang Kaï-shek.

Nathalie Rémond

Gestionnaire


Nathalie prend en charge les aspects administratifs du projet, la liaison avec les prestataires et les fournisseurs, ainsi que la tenue du budget et le suivi des financements.

Li Hsin-yi

Docteur en anthropologie culturelle


Li Hsin-Yi est chercheuse associée à l’Université de Heidelberg, où elle a reçu son doctorat en anthropologie. Ses thèmes de recherche incluent la mobilité internationale estudiantine, les stratégies transnationales de la migration, ainsi que l’identité culturelle et la mémoire collective à Taïwan. À Paris, elle collabore actuellement avec Samia Ferhat pour un projet post-doctoral sur le China Youth Corps.

Profil de Li Hsin-Yi sur le site du CECMC

CV de Li Hsin-yi

Hsieh Chwen-ching

Docteur en art


Chwen-ching est docteur en art diplômée de l’Université Paris-Est, chargée de cours au département des arts de la scène de l’Université des Arts de Taïpei, et au département de français de l’Université Tamkang.

Aurore Michelat

Doctorante en études politiques


Aurore Michelat prépare une thèse à l’EHESS portant sur la pensée anarchiste en Chine au début du XXe siècle sous la direction de Christophe Prochasson (EHESS) et de Xiaohong Xiao-Planes (INALCO). Elle est diplômée de l’Université Paris 7 Diderot en Études chinoises (Licence, 2016 et Master recherche, 2018), en Linguistique appliquée à la didactique du français langue étrangère, mineure chinois (Maîtrise, 2017) et en Histoire des mondes : Afrique, Amérique latine, Asie (Master recherche, 2013). Elle est également diplômée de l’Université Paris Nanterre en Langues étrangères appliquées, spécialité anglais-chinois, option russe (Licence, 2011) et en Droit (Licence, 2011).

Chi Ho-chun

Maître de conférences


Chi Ho-chun est maître de conférences au département des affaires publiques de l’université Ming Chuan (Taïwan). Docteur en droit public de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il s’intéresse plus particulièrement aux questions de politiques publiques. Il souhaite, en participant à l’équipe des French Taiwan Studies, contribuer à une meilleure connaissance en France des questions juridiques et politiques propres à Taïwan.

Sandrine Marchand

Maîtresse de conférences


Sandrine Marchand est diplômée de l’Université Paris VII Denis Diderot en études chinoises. MCF habilitée, elle enseigne à l’Université d’Artois. Spécialiste de la littérature taïwanaise, elle s’intéresse particulièrement à l’écriture poétique, aux pratiques et aux théories de la traduction ainsi qu’à la genèse des œuvres. Elle traduit et étudie l’œuvre romanesque de l’écrivain Wang Wen-hsing 王文興.
Elle a publié, en collaboration avec Samia Ferhat, Ile de mémoires, Lyon, Tigre de Papier, 2011. < / br>

David Serfass

Maître de conférences


David Serfass est membre de l’IFRAE et maître de conférences à l’Inalco où il assure le cours « Histoire de Taïwan ». Ses recherches portent sur la formation de l’État-nation chinois étudiée notamment au prisme des relations sino-japonaises.

Jérôme Soldani

Docteur en anthropologie


Jérôme Soldani est docteur en anthropologie de l’Université Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Il est enseignant contractuel au département d’ethnologie de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, et occupe depuis le mois d’octobre 2014 les fonctions de Président de lʼAssociation Francophone dʼÉtudes Taïwanaises (AFET).

CV de Jérôme Soldani

Cédric Bouchoucha

Rédacteur


Cédric Bouchoucha est titulaire d’un master en études cinématographiques de l’Université Paris-VII. Entre 2012 et 2015, il a été le directeur de la publication de Feux Croisés, une revue en ligne dédiée au cinéma. Il se consacre désormais à l’écriture de manuscrits, et travaille à la création de la revue en ligne de TSP, Carnets de terrain, dont il sera le secrétaire de rédaction.

CV de Cédric Bouchoucha

Félix Jun Ma

Maître de conférences


Félix Jun MA est maître de conférences au Département de chinois et membre statutaire à LLACS-ReSO à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3. Titulaire d’un diplôme de doctorat en Histoire et civilisations à l'EHESS, il travaille sur l’Histoire du politique à la fin de l’Empire chinois et au début de la République de Chine et sur celle des concepts politiques introduits en Chine à la charnière entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle.

Camille Akoun

Titulaire d'un Master en Études Politiques de l'EHESS


Formée à SciencesPo et à l’École normale supérieure (Ulm), Camille a obtenu son Master sous la direction de Madame Samia Ferhat à l’Ehess. Elle a été stagiaire du CEFC Taïpei.

Beatrice Zani

ATER en science politique


Beatrice Zani est ATER en science politique à Sciences Po Lyon, TRIANGLE UMR 5206. Elle est docteure en sociologie de l’Université Lyon 2, avec une thèse intitulée ‘Mobilities, Translocal Economies and Emotional Modernity: from the Factory to Digital Platofroms, between China and Taiwan’ (2019). Elle a obtenu en 2017 le Prix Christian Ricourt du jeune Chercheur en Études Taïwanaises. Ses thèmes de recherche comprennent la sociologie économique, la sociologie des émotions et la sociologie des migrations internationales.

Marta Pavone

Doctorante


Marta Pavone est doctorante en anthropologie sociale à l’Inalco, sous la direction de Catherine Capdeville-Zeng. Elle est diplômée d’une Licence en langue et civilisation chinoise de l’Université de Naples « L’Orientale » et d’un Master en études chinoises, parcours anthropologie sociale de l’Inalco. Son sujet de recherche porte sur l’influence territoriale du Hongludi Nanshan Fudegong et sur ses relations économiques avec des organisations religieuses et non religieuses.
Français